Joe Biden n’acceptera « jamais » l’annexion de la Crimée par les Russes

Le président américain a affirmé vendredi que les États-Unis n’accepteraient jamais l’annexion russe du territoire ukrainien en 2014

C’est un anniversaire au goût amère pour les Ukrainiens qui est fêté aujourd’hui. Celui des sept ans de l’annexion de la Crimée, le 26 février 2014, par des troupes militaires pro-russes sur ce territoire de la mer Noire en Europe de l’Est.

À cette occasion, Joe Biden, le président des États-Unis, s’est exprimé sur le dossier via un communiqué de presse où il déclare que “les États-Unis continuent de se tenir aux côtés de l’Ukraine et de ses alliés et partenaires aujourd’hui, comme ils l’ont fait depuis le début de ce conflit.” Et réaffirme “une simple vérité : la Crimée est l’Ukraine.” Ce pourquoi, le pays n’acceptera “jamais la prétention annexion de la péninsule.”

13 000 morts

Le conflit entre les combattants soutenus par la Russie et les troupes ukrainiennes a fait plus de 13.000 morts depuis 2014. Depuis sept ans, le conflit est régulièrement source de débats dans la diplomatie internationale, certains États reconnaissant la Crimée comme faisant partie intégrante de la Russie, comme la Corée du Nord, la Syrie ou encore l’Afghanistan, et au total 11 pays sur les 183 membres des Nations-Unis. La France et l’Allemagne se sont, quant à eux, ont voté la résolution de l’ONU attestant que la Crimée reste un territoire ukrainien.

Crédit photo : Wikimedia Commons