Prix Nobel de la paix 2021 : Navalny, Greta Thunberg, et Donald Trump parmi les 329 candidats en lice

La prestigieuse récompense doit être attribuée en octobre prochain par le comité Nobel du parlement norvégien.

 La liste des candidats proposés pour le prix Nobel de la paix 2021 comporte près 329 individus et organisations, chiffre annoncé ce lundi par l’Institut Nobel. Cette liste doit normalement rester secrète pendant 50 ans, mais plusieurs noms sont déjà sortis dans la presse, leurs “parrains” (parlementaires, ministres, anciens lauréats, professeurs d’université) pouvant décider de les annoncer publiquement.

Des figures d’opposition comme la Biélorusse Svetlana Tikhanovskaïa ou le Russe Alexeï Navalny font figure de favoris aux côtés du mouvement Black Lives Matter dont les mobilisations ont eu des échos partout dans le monde cette année. Il faudra compter aussi sur la démocrate Stacey Abrams, devenue l’année dernière l’une des principales avocates de l’accès au vote des minorités alors que les Etats-Unis étaient plongés en pleine course à la présidentielle.

Plusieurs membres du mouvement pour la démocratie qui manifeste pour la défense des libertés à Hongkong depuis plusieurs années, certains ayant atterris dans les geôles chinoises, sont aussi cités. Comme les années précédentes, la Suédoise Greta Thunberg, figure de proue de la lutte contre le changement climatique, fait partie des candidats.

Plus surprenant, l’ancien président américain Donald Trump est également candidat, aux côtés de son gendre Jared Kushner, du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou et du prince émirati Mohammed ben Zayed.  Tous sont crédités pour avoir œuvré au rapprochement d’Israël avec les pays arabes.

La pandémie au coeur du cru 2021

Comme sur beaucoup de sujet, la pandémie de Covid-19 est venue mettre son grain de sel dans le processus, de l’aveu même du directeur de l’Institut Nobel, qui organise la remise du prix. “Cela a été une année particulière, marquée par le Covid, et il aurait été étonnant que cela ne se reflète pas dans la nature des candidatures”, a prévenu Olav Njølstad lundi, sans en dire plus.

En lice, l’Organisation mondiale de la santé (OMS),  l’Alliance du vaccin (Gavi) ou encore la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (Cepi) sont des candidats sérieux en raison de leur rôle dans la gestion de la pandémie de Covid-19. Cette liste de noms, dont 95 sont des organisations, comprend aussi l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (Otan), l’agence onusienne pour les réfugiés (HCR), le mouvement scout et plusieurs autres associations tels que Reporters sans frontières (RSF) ou le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Le comité Nobel du parlement norvégien doit rendre sa décision finale le 8 octobre prochain. En 2020, le prix de la paix avait été octroyé au Programme alimentaire mondial (PAM) pour ses actions contre la faim dans le monde.