En Antarctique, un iceberg de la taille de Paris se détache de la banquise

VIDEO. C’est l’une des conséquences du réchauffement climatique : en Antarctique, un iceberg de 1270 km² s’est détaché de la banquise. Soit l’équivalent de la surface de l’agglomération de Paris. La fissure s’est creusée à 20 kilomètres de la station de recherches britannique Halley VI, obligeant le personnel à évacuer les locaux par avion. Regardez les images impressionnantes dans notre vidéo ci-dessous.

“Nos équipes sont préparées depuis des années à ce qu’un iceberg se détache de la plateforme de glace de Brunt”, a indiqué Jane Francis, directrice du British Antarctic Survey (BAS) qui surveille quotidiennement l’avancée des failles grâce à “un réseau automatisé d’instruments GPS de haute précision autour de la station”. Ces données, ensuite envoyées à l’université de Cambridge pour analyse, ont permis de donner l’alerte vendredi sans que personne soit sur place.

Dès 2017, les équipes mobilisées sur place avaient été réduites : le BAS avait décidé de déplacer cette station de quelques kilomètres, dans l’éventualité que ce site, construit en 2012, ne se retrouve sur le chemin d’un iceberg à la dérive. Les équipes ne reviendront pas de sitôt : le centre restera fermé jusqu’à la fin de l’hiver Antarctique.