NBA : Joakim Noah prend sa retraite à 36 ans

Le joueur français qui évoluait à la position de pivot, sans club depuis l'hiver dernier, met fin à sa carrière.

C’est la fin d’une “sacrée aventure”. Joakim Noah, joueur français élu meilleur défenseur de la prestigieuse ligue nord-américaine de basket (NBA) en 2014, deux fois sélectionné pour les All-Star Games, a décidé de mettre fin à sa carrière à 36 ans. “Merci à tous ceux qui m’ont montré de l’amour tout au long de mon parcours”, a annoncé le fils de l’ancien tennisman français Yannick Noah sur son compte Instagram, lundi 1er mars.

La perspective de voir l’ancienne star des Chicago Bulls ranger ses baskets était attendue. Il y a trois mois, alors que Noah se voyait libéré de son contrat avec les Los Angeles Clippers, son agent Bill Duffy avait annoncé la couleur, estimant que l’ancien joueur de Chicago se dirigeait “très probablement vers la retraite”.

Selon le média sportif en ligne The Athletic, Joakim Noah souhaiterait acter sa retraite sous le maillot des Bulls, avec lequel il a mené l’essentiel de sa carrière en NBA, comme l’avait fait l’ancien des Boston Celtics, Paul Pierce, en signant un dernier contrat d’un jour avec son club de coeur.

Une combativité de tous les instants

Après avoir été deux fois champion universitaire NCAA avec les Gators de Floride en 2006 et 2007, Joakim Noah avait été sélectionné pour le draft, une bourse de joueurs servant de sas d’entrée pour la ligue, en juin 2007, en neuvième position par la franchise de l’Illinois. En neuf saisons entre 2007 et 2016, il a joué les play-offs six fois d’affilée (de 2009 à 2014), atteignant la finale de la conférence Est en 2011.

Après son aventure aux Bulls, il s’engage avec les New York Knicks (2016–2018), avant de poursuivre sa route à Memphis chez les Grizzlies (2018–2019). Et après une blessure conséquente à un tendon d’Achille, les Clippers le recrutent en mars 2020. La pandémie du coronavirus repousse son retour, qui a finalement lieu au cours de l’été dans la « bulle » sanitaire de Disney World où se finit la saison. Noah, qui disposait d’une année supplémentaire de contrat sans garantie, n’a finalement pas été conservé par la franchise californienne.

Caractérisé par sa combativité de tous les instants, sa hargne défensive, Joakim Noah est devenu le deuxième Français après Tony Parker à participer au All-Star Game. Son parcours en équipe de France s’est révélé moins prestigieux. Egalement américain et, par sa mère la sculptrice et mannequin Cécilia Rodhe, suédois, il a porté le maillot des Bleus à 22 reprises entre 2009 et 2011, décrochant l’argent au Championnat d’Europe 2011.