Hongkong: un mineur condamné pour participation aux émeutes pro-démocratie

Reconnaissant avoir jeté un cocktail Molotov en direction de la police en 2019, le jeune de 16 ans va être envoyé dans un centre fermé pour jeunes délinquants.

Cela ne servait à rien de nier. Un adolescent a plaidé coupable d’avoir participé à des émeutes lors des manifestations pro-démocratie qui ont secoué la ville de Honk-Kong — cette région semi-autonome rattachée à la Chine — en 2019. Le jeune hongkongais, aujourd’hui âgé de 16 ans (14 au moment des faits), a reconnu avoir jeté un cocktail Molotov en direction de la police lors d’un rassemblement.

Le jeune homme, dont l’identité ne peut pas être révélée pour des raisons légales, avait été arrêté en novembre 2019.  Il a été reconnu coupable d’incendie criminel et d’avoir pris part à une émeute. Il a admis avoir jeté un cocktail Molotov en direction de la police à la demande d’autres manifestants.

Le juge a suivi les recommandations des services pénitentiaires, et décidé d’envoyer le garçon dans un centre fermé, représentant une alternative à la prison pour les jeunes délinquants. La durée de sa détention sera fixée par l’administration pénitentiaire. Elle sera comprise entre un et six mois.

10 000 personnes arrêtées

“Le tribunal doit trouver un juste équilibre entre (défendre) les intérêts de la société et aider les jeunes délinquants”, a déclaré le juge Ernest Lin. Plus de 10 000 personnes ont été arrêtées en relation avec les immenses manifestations qui ont secoué la ville pendant plus de six mois en 2018. Les étudiants représenteraient 40% du total des arrestations.

Depuis, Pékin a entrepris une reprise en main musclée du territoire semi-autonome, notamment en imposant une loi sur la sécurité nationale qui considère toute dissidence comme étant hors-la-loi.

Plusieurs dizaines de militants pro-démocratie hongkongais ont comparu mercredi, pour le troisième jour d’affilée, devant des magistrats qui devraient les inculper pour subversion, des poursuites condamnées à l’étranger comme une illustration de la répression chinoise.