Photo-journaliste agressé à Reims : un suspect devant le juge d’instruction pour tentative de meurtre

Le procureur de Reims a éclairci les circonstances de l'agression samedi 27 février du photo-journaliste Christian Lantenois, dont le pronostic vital est toujours engagé.

Après la violente agression ce samedi à Reims d’un photo-journaliste, un homme de 21 ans a été présenté ce mercredi à un juge d’instruction pour “tentative de meurtre” aggravée en vue d’une mise en examen, rapporte Le Figaro. Interpellé lundi, le suspect est soupçonné d’être celui qui a “porté les coups, d’abord avec les poings ensuite avec l’appareil photo” du photographe, a détaillé le procureur de Reims Matthieu Bourrette lors d’une conférence de presse.

Christian Lantenois a été attaqué dans le quartier de la Croix-Rouge, alors qu’il tentait de prendre des clichés d’un groupe de jeunes qui se préparaient manifestement à en découdre avec d’autres jeunes. Le personnel de la médiathèque du quartier a porté les premiers secours au blessé. Placé dans un coma artificiel depuis plusieurs jours, le pronostic vital du sexagénaire est toujours engagé.

Placé en garde à vue, le jeune homme de nationalité algérienne a gardé “intégralement le silence”. “Aucune audition n’a pu être réalisée”, a précisé le procureur, décrivant “un individu passablement énervé”. Le parquet a demandé le placement en détention provisoire d’Anes Saïd K, déjà condamné à huit reprises. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

LIRE AUSSI : Agression du photo-journaliste à Reims : Gérald Darmanin dénonce un “acte ignoble”