Le Boomer Live #1 — Amour et sexualités

Dans le cadre du média éphémère “Boomer” lancé par la 74e promo du CFJ, j’ai piloté la création du “Boomer Live”. Une émission d’1h20 en direct sur Twitch — et rediffusée sur YouTube — qui donne la parole aux 60–75 ans. L’idée ? Créer un format qui aurait abordé un nouveau thème chaque semaine si le média s’était pérennisé. Pour le premier live, Catherine (63 ans) et le couple Jean-Michel (72 ans) et Chantal (73 ans) nous parlaient d’amour et de sexualités.

L’émission se divise en quatre parties.

  • Les clichés

Les trois baby boomers en plateau sont confrontés à des vidéos de jeunes (15–30 ans) qui énoncent leurs clichés sur le rapport des 60–75 ans à la thématique de la semaine. Par exemple : “les boomers n’ont plus de vie sexuelle”. Le but ? Les faire réagir et débattre autour de ces clichés. Une manière de leur faire raconter leurs expériences et d’en apprendre plus sur le rapport à l’amour et au sexe des 60–75 ans. 

  • L’historiquiz

Depuis quand connaît-on l’existence du clitoris ? De quand date le premier divorce ?… Les trois intervenants en plateau doivent répondre à ce type de questions pour tester leurs connaissances. L’occasion pour le public d’en apprendre plus sur l’histoire de l’amour et de la sexualité.

  • Les questions du chat

Les deux journalistes en plateau transmettent les questions du chat aux trois intervenants pour qu’ils y répondent. Une façon de créer un dialogue intergénérationnel sur la thématique de la semaine. 

  • Les conseils

Enfin, pour clôturer l’émission, les invités regardent des vidéos de jeunes qui sollicitent leurs conseils sur la thématique de la semaine. Les deux journalistes en plateau leur transmettent aussi les demandes de conseils du chat. Par exemple : “Quelles erreurs auriez-vous aimé éviter en amour ?”, “Quel conseil sexualité est-ce que vous donneriez à votre “moi” de 20 ans ?”… L’occasion d’un partage d’expérience d’une génération à l’autre.

La rediffusion est chapitrée sur YouTube. Elle est évidemment trop longue pour que vous la regardiez en entier. Mais vous pouvez la survoler pour vous faire une idée du rendu final de chaque partie. Je me permets de préciser que le son était bien meilleur en direct que sur la rediffusion. Bon visionnage !

La rediffusion ⬇⬇