Des associations médicales japonaises s’inquiètent de la tenue des Jeux Olympiques

L’Association médicale de Tokyo a préconisé ce jeudi que les Jeux Olympiques se tiennent à huis clos, afin d’éviter les risques de transmission du Covid-19. Une mise en garde qui fait suite à la demande d’annulation de l’évènement par une autre organisation de médecins japonais.

L’Association médicale de Tokyo recommande d’interdire la présence de supporters aux Jeux Olympiques. “Organiser les Jeux sans spectateurs serait le strict minimum, compte tenu de la situation actuelle”, a déclaré Haruo Ozaki, président de l’Association médicale recensant plus de 20.000 membres.

L’évènement qui doit se dérouler du 23 juillet au 8 août 2021, ne devrait accueillir que le public nippon, en raison des restrictions sanitaires. Une décision concernant la présence de spectateurs résidant au Japon devra être rendue par les organisateurs durant le mois de juin.

Une potentielle « catastrophe » 

La semaine dernière, une autre organisation de médecins avait demandé l’annulation totale des Jeux Olympiques. Les médecins japonais soulignaient le risque d’une potentielle “catastrophe” sanitaire. Mercredi, le grand quotidien japonais Asahi shinbun, partenaire officiel des Jeux olympiques de Tokyo, a aussi appelé à l’annulation de l’événement.

Ces mises en garde interviennent dans un contexte de recrudescence des infections au Japon. Ce vendredi, le gouvernement japonais a décrété la prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 20 juin.

Président de l’Union des docteurs japonais, Naoto Ueyama alerte sur le risque de diffusion des mutations du Covid-19 durant les Jeux Olympiques, Tokyo. 27/05/21. ©AP