Une policière agressée au couteau près de Nantes, son assaillant présumé a été tué

Une policière a été grièvement blessée des suites d'une attaque au couteau à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes. Son agresseur présumé, fiché radicalisé, est mort lors de son interpellation. Deux policiers ont été blessés durant l'arrestation.

Âgée d’une quarantaine d’années, la policière a reçu plusieurs coups de couteau au niveau de la jambe, du bras et de la main. Ses jours ne sont plus en danger.
L’attaque a eu lieu à La Chapelle-sur-Erdre (44), près de Nantes.

Le suspect, fiché pour radicalisation, a été tué durant l’intervention. Deux gendarmes ont été blessés lors de l’interpellation dans un échange de coups de feu.

L’homme avait “un profil hybride, radicalisé et malade psychiatrique très lourd”, d’après une source proche de l’enquête interrogée par l’AFP. La piste terroriste n’a pas été confirmée.

Selon les informations de Ouest-France, l’agresseur serait entré dans l’hôtel de la police municipale de La Chapelle-sur-Erdre.
Le GIGN est arrivé sur place et a survolé en hélicoptère la commune avant de localiser le suspect. 80 gendarmes au total ont été mobilisés pour le retrouver vers 10h30.

Dans sa fuite, il aurait agressé les gendarmes “en tirant sur eux”, lesquels “ont riposté”, a ajouté Gérald Darmanin, qui s’est rapidement rendu sur place.
L’assaillant a succombé à ses blessures.

Cette attaque est la troisième perpétrée en France en moins de deux mois sur des policiers. Elle survient après la mort de l’officier Eric Masson à Avignon (84) au début du mois, et celle de l’employée de police Stéphanie Monferme le 23 avril à Rambouillet (78).

 

Légende : Des policiers et des pompiers à côté d’hélicoptères à La Chapelle-Sur-Erdre (44). 28 mai 2021 @Laetitia Notarianni/AP.