Hong Kong : prison ferme pour 8 militants prodémocratie

Huit militants hongkongais prodémocratie, dont le magnat de la presse Jimmy Lai, ont été condamnés ce vendredi à de la prison ferme, pour leur participation au mouvement de 2019.

14 mois de prison ferme. C’est la nouvelle peine à laquelle Jimmy Lai a été condamné ce vendredi. L’homme d’affaires et magnat de la presse britannique, d’origine hongkongaise a été condamné pour organisation et participation à un rassemblement interdit, accusation pour laquelle il avait plaidé coupable. Le 1eroctobre 2019, jour du 70èmeanniversaire de la Chine communiste, un rassemblement pacifique mais non-autorisé s’était tenu dans les rues de la mégalopole.

Il était déjà incarcéré pour sa participation au mouvement prodémocratie qui avait ébranlé l’ancienne colonie britannique, rétrocédée en 1997 à la Chine.

Une nouvelle vague de condamnations

Jimmy Lai n’était pas seul sur le banc des accusés. A ses côtés, sept autres activistes étaient poursuivis pour leur participation à ce rassemblement, ainsi qu’à d’autres manifestations. Deux anciens députés prodémocratie, Leung Kwok-hung et Lee Cheuk-yan, déjà condamnés le mois dernier, et Figo Chan, l’un des leaders du Front civil des droits de l’homme, figurent parmi les condamnés.

Parallèlement au rassemblement du 1eroctobre 2019, des affrontements violents avaient éclaté entre d’autres activistes et les forces de l’ordre. Des violences pour lesquelles les huit condamnés sont tenus pour responsables par la justice hongkongaise. La juge Amanda Woodcock a ainsi affirmé « [qu’]il était naïf de croire qu’un appel à une conduite pacifique et rationnelle suffirait à garantir l’absence de violence », lors du prononcé des peines.

Une vague de condamnations qui porte un nouveau coup au mouvement prodémocratie, de plus en plus isolé. Ses militants dénoncent notamment une emprise grandissante de Pékin sur le territoire semi-autonome.

 

Photo : Les activistes prodémocratie et anciens députés hongkongais Leung Kwok-hung et Lee Cheuk-yan escortés vers le tribunal ce vendredi matin © Kin Cheung pour Associated Press ; 28/05/2021, Hong Kong, Hong Kong