Covid-19 : Tous les Français majeurs éligibles à la vaccination

Depuis ce lundi matin, toute la population majeure française est éligible à la vaccination sans aucun critère de santé. Initialement prévu pour le 15 juin, cet élargissement marque une nouvelle accélération de la lutte contre le Covid-19.

Depuis ce matin, la vaccination contre le Covid-19 est ouverte à tous les Français majeurs. Jusqu’alors, seules les personnes de plus de 49 ans et les majeurs porteurs de certaines comorbidités y étaient éligibles. Pour cette nouvelle population, la vaccination repose sur les vaccins Pfizer et Moderna. Les vaccins d’AstraZeneca et de Janssen restent réservés aux personnes de plus de 55 ans.

Néanmoins, pour accéder au vaccin, ces nouveaux éligibles devront s’armer de patience. Les créneaux disponibles arrivent de manière progressive sur les plateformes de réservation (Keldoc, Maiia et Doctolib). La plateforme Doctolib a communiqué hier que : « 28 millions de personnes adultes sont éligibles à la vaccination et non vaccinées à date pour en moyenne 500 000 rendez-vous disponibles chaque jour ».

Si une accélération des livraisons de doses devrait intervenir au début du mois de juin, pour l’instant, le nombre de vaccins disponibles reste limité. Depuis le début de la vaccination le 27 décembre 2020, ce sont 40 millions de doses qui ont été livrées. À partir de hier, dimanche 30 mai, et jusqu’au 7 juillet, 26 millions de doses sont attendues pour être livrées, soit un total estimé à 63 millions de doses. Sachant que pour tout les vaccins, sauf pour le vaccin Janssen, il est nécéssaire d’effectuer au moins deux injections.

Quels objectifs ?

Initialement prévue pour le 15 juin, cette ouverture de la vaccination à tous les majeurs est une étape importante. Pour le gouvernement, l’objectif reste le même : atteindre 30 millions de primo-vaccinés au 15 juin. Ce matin, la France en comptait un peu plus de 25 millions. Malgré l’amélioration de la situation sanitaire, l’épidémiologiste Arnaud Fontanet estime que la baisse du nombre de contaminations “n’est pas suffisante” et que “les quinze jours à venir seront cruciaux”.

https://twitter.com/CovidTracker_fr/status/1399053498830970882

Image : Une injection du vaccin réalisée au vaccinodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines ; 25/05/21 ; AP Photo/Christophe Ena