Une vaccination au Twickenham stadium, au sud-ouest de Londres

Vaccination Covid-19 : où en sont nos voisins européens ?

À l’heure de l’élargissement de la vaccination en France, les pays frontaliers ont tous opté pour différentes stratégies vaccinales contre la pandémie de Covid-19. Etat des lieux chiffré de la vaccination chez nos voisins.

Aujourd’hui plus de 25 millions de Français ont déjà reçu leur première dose de vaccin anti-Covid, soit 37,5% de la population. À l’heure où l’été approche et les Français préparent leurs vacances possiblement hors des frontières nationales, où en sont nos voisins européens en matière de vaccination ?

Le Royaume-Uni toujours (et largement) en tête

Avec sa campagne de vaccination massive lancée en décembre 2020, le Royaume-Uni se hisse sans surprise en première place de la vaccination en Europe avec 39 millions de personnes (74,5% de la population) ayant reçu au moins une première dose. Depuis le début de l’année, le pays a largement parié sur les vaccins du laboratoire AstraZeneca avec lequel il a vacciné la majorité des plus de 30 ans. Le Royaume-Uni se distingue dans sa rapidité de vaccination avec 43% des plus de 18 ans ayant déjà reçu une seconde dose. Le vendredi 28 mai, le Royaume-Uni a approuvé le vaccin du laboratoire Johnson & Johnson lui permettant de poursuivre sa campagne de vaccination.

À l’exception du Royaume-Uni, c’est majoritairement le vaccin Pfizer-BioNTech qui a été utilisé parmi les voisins européens. À ce jour, le laboratoire a livré 190 millions de doses à l’Union Européenne contre 55 millions de doses de vaccins AstraZeneca.

L’Italie accélère la cadence

Sur ses 60 millions d’habitants, l’Italie a administré 34 millions de premières doses à ce jour. Le but étant d’élargir la vaccination à toute la population dès que les plus de 65 ans auront été vaccinés. Pfizer-BioNTech, Moderna, AstraZeneca, Janssen, tout comme la France, l’Italie dispose des quatre vaccins pour vacciner l’ensemble de la population. Le pays espère une immunité générale en septembre avec 80% des adultes vaccinés.

En Allemagne, la vaccination s’ouvre aux adolescents

L’Allemagne fait également partie des bons élèves avec 49,3 millions de doses administrées et 43,2% de sa population totale primo-vaccinée. Aujourd’hui, 17,1% de sa population est totalement vaccinée. Le pays souhaite d’ailleurs aller plus loin dans sa vaccination en l’ouvrant au moins de 16 ans. L’Agence Européenne du Médicament (AEM) ayant autorisé le 28 mai la vaccination Pfizer-BioNTech pour cette tranche d’âge, Angela Merkel a annoncé l’ouverture de la vaccination au plus de 12 ans. La vaccination pour les adolescents allemands sera possible dès le 7 juin prochain.

La Belgique vise les 70% de couverture vaccinale

Du côté de la Belgique, 39,8% de la population a été primo-vaccinée soit un total de 4,5 millions. Pour atteindre l’immunité collective, les autorités belges ont fixé à 70% la couverture vaccinale pour lutter contre la pandémie. Pour l’instant 18% de sa population a reçu une seconde dose de vaccin, les 70% devraient être atteints au mois de septembre selon le gouvernement belge.

Pourcentage de la population primo-vaccinée par pays européen

L’Espagne vaccine encore les populations prioritaires

En Espagne, 17,7 millions d’habitants ont reçu au moins une dose du vaccin soit 37,8% de la population totale. Si déjà la totalité des plus de 80 ans sont vaccinés, le pays en est encore à l’étape 2 de vaccination des groupes prioritaires soit le personnel sanitaire et les adultes de plus de 50 ans.

Dès le mois de juin, l’Espagne commencera à élargir sa vaccination au plus de 40 ans pour la proposer ensuite au reste de sa population. Le gouvernement espagnol se fixe comme objectif de vacciner 70% de sa population adulte d’ici au mois d’août.

En Suisse, une stratégie à deux vaccins

En Suisse, 4,5 millions de personnes auraient déjà reçu une première dose de vaccin soit 33,6% de la population. Le pays a considérablement accéléré son calendrier vaccinal depuis deux mois passant de 28.183 injections par jour au 1er avril à 79.275 doses injectées le 26 mai selon les données de l’Office Fédéral de Santé Publique suisse.

La Suisse a d’ailleurs fait le choix d’autoriser uniquement les vaccins à ARN messager des laboratoires Pfizer-BioNTech et Moderna. Tout comme la Belgique, 18% des Suisses ont déjà reçu leur deuxième dose de vaccin et sont donc entièrement vaccinés.

Quoi qu’il en soit, cet été, les ressortissants européens seront autorisés à traverser les frontières et à visiter leurs voisins de l’UE grâce notamment au “pass sanitaire européen” annoncé pour le 1er juillet.

Légende photo : Une personne s’apprête à recevoir une dose de vaccin contre le Covid-19 au Twickenham stadium au sud-ouest de Londres ; 31/05/21 ; Dominic Lipinski/PA via AP